Journal du Marquis de Dangeau | Les Amis du Musee Promenade | Marly le Roi - Louveciennes

Journal du Marquis de Dangeau


Philippe de Courcillon, marquis de Dangeau (Dangeau 1638 - Paris 1720)

Philippe de Courcillon, marquis de Dangeau, mémorialiste français (Chartres 1638-Paris 1720).

Courtisan accompli et aide de camp de Louis XIV (1672), il tint un Journal allant de 1684 à 1720 et qui fut publié en entier pour la première fois en 1860. Edition reliée en 19 volumes.

Inv. 91.5.1 - Donation

Qui est le marquis de Dangeau ?

Philippe de Courcillon, marquis de Dangeau, est un familier de la Cour de Versailles et un proche de Louis XIV. Né la même année que lui, en 1638, il est nommé colonel du Régiment du roi à 27 ans et l’accompagne comme aide de camp dans toutes les campagnes. Installé au château de Versailles avec son épouse dans l’aile des Princes, les fenêtres de son appartement donnent sur le Parterre du Midi, point d’observation idéal sur le quotidien du Palais. A partir de 1684, Dangeau commence un Journal : les événements de la Cour y sont consignés au jour le jour, accompagnés des rumeurs qu’ils suscitent mais aussi de réflexions personnelles.

Son frère, Louis de Courcillon, abbé de Dangeau (Paris 1643-Paris 1723), lecteur de Louis XIV (1671-1685), prieur de Gournay (1683), écrivit des ouvrages religieux et grammaticaux et réunit des manuscrits qui constituent le fonds Dangeau à la B.N. (Académie française, 1682)

Auteur | Philippe de Courcillon, marquis de Dangeau (Dangeau 1638 - Paris 1720)


Philippe de Courcillon, marquis de Dangeau (Dangeau 1638 - Paris 1720)